Hor raktres desevel

An UBAPAR : an deskadurezh pobl e servij tiriadoù maezioù Breizh
Abaoe ouzhpenn 30 vloaz eo an UBAPAR, Unvaniezh Breizh evit Buhezhiñ ar broioù war ar maez, ur rouedad kevredigezhioù e Breizh a bled gant diorren ha buheziñ an tiriadoù war ar maez, o vroudañ perzh an dud, annezidi, dilennidi, stourmerien…

An UBAPAR a fell dezhi bodañ ha stummañ…
- paotred ha merc’hed emskiant, kiriek ha kengret
*c’hoant ganto dibab o buhez hiziv hag en amzer dazont,
*ganto ur youl keodedel kreñv da stummañ tud « hollek » (tud sevenadurel, politikel, ekonomikel, naturel, sokial...),
*a zouj ouzh mennozhioù ar re all, ken liesseurt e c’hellfent bezañ,
- engouestlet e raktresoù a-stroll
*tomm o c’halon ouzh an demokratelezh a vroudfe da vat perzh an holl,
*peogwir e vez pouezusoc’h an interest a-stroll eget an interest hiniennel, bepred,
ha peogwir e vezomp kreñvoc’h pa vezomp bodet eget pa vezomp hon-unan,
- gwriziennet don en o bro
* liammoù kengret kreñv etrezo, pezh a vroud an dud da sevel raktresoù,
c’hoant ganto diorren o ziriad, war an dachenn sokial, sevenadurel, naturel hag ekonomikel,
*emskiant eus pinvidigezh o sevenadur, hag eus pinvidigezh yezhoù o bro peurgetket,
*doujus ouzh an natur hag ouzh ar rummadoù da zont.

Les accueils collectifs de mineurs : développer la confiance des enfants et des jeunes, confiance en soi, confiance en les autres, confiance dans le fait que chacun a un rôle à jouer dans notre société
- Aider l’enfant ou le jeune à se construire
*Animer le vivre ensemble pour donner aux enfants le goût du collectif et la conscience que la participation de chacun est essentielle
*Susciter et accompagner la prise de parole
*Encourager à l’autonomie, à la responsabilisation
*Créer des espaces d’engagement et de prise d’initiatives
*Aider les enfants et les jeunes à mettre en valeur leurs réussites
*Se démarquer d’une logique de consommation
*Aider l’enfant et le jeune à se trouver des repères
*Être attentif aux évolutions de l’enfance et de la jeunesse.

- Cultiver l’ouverture au monde
*Faire se rencontrer des enfants et des jeunes d’origines diverses
*Élargir le champ des possibles
*S’ouvrir à la différence, à la solidarité, à l’international
*Apprendre à connaître et à aimer la nature qui nous entoure pour avoir envie de la respecter, prendre conscience de l’impact des actions humaines sur elle
*Connaître la culture bretonne dans toute sa diversité, connaître la culture de son territoire, pour s’ouvrir au monde en confiance.
*S’initier à des pratiques conformes aux enjeux du développement durable.

- S’inscrire dans une perspective de co-éducation
*Reconnaître la place essentielle des parents et permettre leur implication
*Établir et développer des liens avec d’autres structures éducatives, notamment les établissements scolaires
*Favoriser les relations inter-générationnelles.

Les stages BAFA-BAFD : une porte grande ouverte vers l’engagement
- Principes politiques de la formation à l’animation volontaire
*Mettre en cohérence projet de formation et projet de développement des territoires : Les formations BAFA-BAFD forment des jeunes du territoire et leur nombre est en adéquation avec le développement d’activités éducatives pour enfants et adolescents sur les territoires d’intervention, notamment dans les associations adhérentes au mouvement.
*Accompagner les jeunes vers la citoyenneté : Les formations BAFA-BAFD, au-delà du strict contenu du diplôme, participent à la formation de l’individu et du citoyen. L’exercice d’une fonction d’animateur et/ou de directeur représente une prise de responsabilité et un réel engagement de la part des jeunes. Nos formations promeuvent le respect de la laïcité et de la diversité.
*Aider tous les jeunes qui le souhaitent à accéder aux formations BAFA-BAFD : Nous nous engageons à accueillir tous les candidats quelque soient leurs conditions de ressources en les aidant à trouver des financements.
*Sensibiliser les jeunes aux enjeux du développement durable : lutte contre le changement climatique, conservation de la biodiversité, protection des milieux et des ressources, cohésion sociale et solidarité entre territoires et entre générations, épanouissement de tous les êtres humains, dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables, gouvernance participative.

- Principes pédagogiques de la formation à l’animation volontaire
*L’alternance : C’est dans l’alternance entre théorie, mise en situation et analyse du vécu que le stagiaire peut se former. C’est là qu’il se forge et expérimente des concepts qu’il va pouvoir mettre à l’épreuve dans sa pratique ultérieure en fonction des réalités des publics et du territoire.
*L’énoncé des rêves, des valeurs et des intentions éducatives : Dans leurs attitudes et les actions qu’ils mettent en place, les animateurs et les directeurs sont portés par leur vision du monde. Les formations BAFA-BAFD aident les stagiaires à préciser cette vision du monde dans le but de comprendre quelles sont les valeurs et les rêves qui la sous-tendent, d’être capable de la confronter à celle des autres, pour la renforcer et/ou la faire évoluer.
*L’appropriation des savoirs : Chacun est porteur de savoirs qu’il faut apprendre à partager avec les autres afin d’en construire de nouveaux, enrichis et plus pertinents. *Les connaissances préalables, les représentations, les questionnements et les attentes des stagiaires constituent le préalable des temps de formation. Les stages doivent aussi permettre à chaque stagiaire d’accéder à des ressources grâce auxquelles il pourra continuer à se former après le stage. Les savoirs acquis contribuent à l’émancipation de chacun, ce sont des outils pour participer à la construction de la société à laquelle il aspire.
*Polyvalence des compétences : Nos formations ont le souci de former des animateurs généralistes et non des spécialistes d’une activité. Elles permettent à l’animateur d’adapter ses actions aux situations rencontrées.
*L’importance du vivre ensemble : Nos formations BAFA-BAFD se déroulent en internat, occasion de découvrir la richesse de la vie en collectivité et de se positionner entre intérêt individuel et intérêt collectif. Elles cherchent à transformer un groupe en une équipe de travail.

- Principes d’organisation de la formation à l’animation volontaire
*Nous cherchons à constituer des équipes de formateurs équilibrées et complémentaires (en âge, en lieu de pratique, en genre, en provenance…). Les formateurs sont tous dans une pratique d’animation ou proche de l’animation auprès d’enfants et/ou de jeunes.
*Les équipes sont constituées de permanents des structures organisatrices ainsi que de formateurs occasionnels volontaires. Chaque structure organisatrice a à cœur d’accueillir et de former régulièrement de nouveaux formateurs, source de renouvellement des pratiques de formation et d’engagement associatif au sein du réseau.

Du 2017 :

Rien pour ce mois

Here 2017 | Kerzu 2017